HOW FAR WILL THEY GO?

and the condition of the statue...

JUSQU'OU IRONT-ILS ?

et l'état de la statue... 

(5 mai 2019 - 5th May 2019)

https://www.youtube.com/watch?v=sN936ajks2k&t=18s

In 2007, we already wrote something after visiting the Ashram concerning the samadhi, which was not the samadhi that was first planned. Instead of universality, beyond all creeds, religions, beliefs, races, etc., with an open samadhi like at the Sri Aurobindo Ashram, Ramanashram, Anandashram, they have changed their minds to leave the Universality to come down to à 'Hindu' creed, with a closed and ugly samadhi where only Brahmins are 'allowed' !!! In December, in an article, i added some lines about the statue...

When, in the deed, Yogiji had specified that it was not a religious institution but a spiritual institution and that no "religious ceremonies" have to be performed ("24. The Trust is not for religious purposes but purely spiritual and charitable in nature and shall not carry on any activity purely of religious nature or any business activities with only profit motive."), religious ceremonies are carried on now, therefore against Yogiji's will.

And now, apparently with the appearance in the Ashram of this 'swami' who is taking the lead and before whom it seems that everybody bows, worse things are happening.

Tell me, what is in the very centre and the very centre of the Ashram? In the centre of the Pradhan Mandir? It is Yogiji Himself, in the form of His statue He installed Himself. This statue was carved according to His will. It is complete, totally and absolutely complete. Nothing has to be added on it, except, obviously and profusely, garlands! It is Him, blessing, with the turban and the big shawl, as He was during His terrestrial life. With the samadhi they built, when there is some puja, people already turn their back to Him ! Now, why to add a shawl when He wears one already?

But they did and they do! But this was not enough! Nowadays, without any shame, they are putting silver things on it, on Him! For what all these material things, He who came in the form of a beggar? For the eyes? To forget the Divine? Who is responsible for such a heresy, transforming the holiest into a carnival? Yogiji's statue must remain exactly as He installed it. Yes, let us put a lot of garlands around His neck!

 

En 2007, nous avions déjà écrit quelque chose après notre séjour à l'Ashram concernant le samadhi, qui n'est pas le samadhi qui avait d'abord été projeté et accepté. Au lieu de l'Universalité, au-delà de tous les credos, religions, croyances, races, etc., avec un samadhi ouvert comme au Sri Aurobindo Ashram, au Ramanashram et à Anandashram, ils ont totalement changé d'idée pour descendre à un credo 'hindou', avvec un samadhi fermé et laid où seuls les brahmines sont autorisés !!! En décembre 2018, nous avons ajouté quelques lignes au sujet de la statue.

Quand, dans l'acte fondateur, Yogiji a spécifié que ce n'était pas une institution religieuse mais une insstitution spirituelle et qu'aucune "cérémonie religieuse' ne devait y être accomplie ("24. Le Trust n'existe pas pour des objectifs religieux mais pour des buts purement spirituels et charitable spar nature et il ne doit mener aucune activité de nature purement religieuse ni aucune activité commerciale avec le seul profit pour motivation"), des cérémonies religieuses, des pujas, ont lieu maintenant, donc contre la volonté de Yogiji.

Et maintenant, apparemment avec l'apparition à l'Ashram de ce "swami" qui semble prendre la direction et devant qui il semble que tout le monde s'incline, de pires choses ont lieu.

Dites-moi, qu'y a-t-il dans le centre même et qui est le centre même de l'Ashram ? Au centre du Pradhan Mandir ? C'est Yogiji Lui-même, sous la forme de Sa statue qu'Il a Lui-même installée. Cette statue a été scuptée selon Sa volonté. Elle est complète, totalement et absolument complète. Rien ne doit y être ajouté, sauf bien évidemment des guirlandes de fleurs, et à profusion ! C'est Lui, qui bénit, avec le turban et le grand châle, tel qu'Il était dans Sa vie terrestre. Déjà, avec le samadhi qu'ils ont construit, lorsqu'il y a une puja, tout le monde tourne le dos à la statue ! Maintenant, pourquoi ajouter un châle alors qu'Il en porte déjà un ?

Mais ils l'ont fait et ils le font ! Mais cela n'était pas encore assez ! De nos jours, sans aucune honte, ils y ajoutent des choses d'argent ! Dans quel but toutes ces choses matérielles, Lui qui est venu sous la forme d'un mendiant ? Pour les yeux ? Pour oublier le Divin ? Qui est responsable d'une telle hérésie, qui transforme le très saint en carnaval ? La statue de Yogiji doit rester exactement telle qu'Il l'a installée. Oui, mettons Lui beaucoup de guirlandes autour du cou !


 The pictures from which Sri Rajagopal carved
the statue, and, below, the statue

Les photos à partir desquelles Sri Rajagopal a
sculpté la statue et, au-dessous, la statue


 

 And what they do now with it

Look for yourself, it is impossible to find on the Net a picture of Yogiji's statue without all that stuff and as it is and has to be ! Impossible for anyone to see it. The only picture you may be able to find is from the Bhavan. As far as we know, it seems that these manigances begun on the very day of the Centenary.

One devotee, who met Yogiji for the first time long ago when young, and who often met Him, writes us : "I saw the picture of the silver covering of the feet. Yogiji probably would not have allowed it. There were devotees who experienced the touch of His feet when they touched that vigraha." And, at that time, this devotee only saw the feet covered!


LAST NEWS (06/05/2019) : A notice has been put in the Ashram according to which no one should offer anymore flowers or garland to the statue !!!

So, it is now the complete opposite of what has to be! Complete Kali Yug!

(13/05/2019). It seems that an explanation is given concerning the reason why no one should offer garlands to the statue : because the statue has been damaged due to the corrosion from the water on the flowers...!!!

Now, let us say that, one month ago, we have been told that, when putting this heavy silver ornament on the statue, precisely the part for the feet, they made scratches...

The statue is there since 1996, which means from 22 years. For 22 years, garlands were put on Bhagavan's statue and flowers on His feet. And this without any corrosion. And suddenly, in the beginning of the year 2019, by magic, corrosion appears! Is it not very difficult to buy this? As for us, the idea comes that scratches were made on the statue when putting that 'crazy' silver ornament but that this fact has to be hidden... and the devotees suffer.

What is written here is based on the testimony of devotees who have shared these facts with some of us. Thanks to all devotees who have been direct witnesses of the facts to correct us if we are straying due to some lack of objectivity, for all are just in need to know the truth.

18th June 2019 : Following the video on the subject that we created and posted on Youtube on the 17th of June, (https://www.youtube.com/watch?v=sN936ajks2k)
the Ashram quickly reacted and sent us the report of the expert who came to examine the statue. This report is very well documented and duty asks us to write what the expert says:

"Only in parts had the patina worn off – on the toes, the front part and the sides. These are the places where devotees press their foreheads and hug the sides of the feet with their hands."

In our article, we did not speak of the patina. If such is the condition of the patina, every devotee will understand that it is needed to take measures and to forbid the devotees to touch the feet until this damage is fixed.

However, in this article, if we did not speak of the patina, we did speak of the cracks. In the report there is a kind of explanation. But the date of the statue examination is 24th April 2019, which means after this silver sheath was removed. Nowhere in the report it is spoken of the damage this sheath could have created, mainly when we read something like this:

 

REPORT FROM THE EXPERT

"The morning inspection at 1030 am was carried out ... Only in parts had the patina worn off - on the toes, the front part and the sides. These are the places where devotees press their foreheads and hug the sides of the feet with their hands... The harline crack that goes into the base of the ankle may have been present during initial manufature. It is visible now and exposed to the atmosphere as the patina has worn off. The hairline marks and extra lacquer are seen where the different parts were welded together; they had molten metal and lacquer since solidified as a thin film in a few places on the feet near the toes and the back. Thin metal film and extra lacquer is weld residue due to melting of metal at the places where welding was done at the time of manufacture. These are endogenous to idols in the hollow casting process. The Bhagavan himself has accepted.

The artificially applied patina is black in colour though in some plaes on the front and back the natural deep green patina characteristic of South Indian bronzes is seen where the artificial patina layer has worn off.

At 18:30 (new inspection).. M. pointed at the thin hairline joint where the left shoulder was joined by welding at the time of the initial manufacture. We saw similar joints and spread of metal film at the back.

At 20:20... this time we could see the joint at the back where the metal has spread due to welding at the time of the manufature and also the harline joints.

Danger of ignoring the loss of patina and hairline cracks and joint lines where patina has peeled off :

The danger in not filling the hairline cracks at the feet et. would be that air will enter along with atmospheric moisture and moisture from worship etc. This will corrode the bronze and cause bronze disease. The removal of patina will cause pitting and other damage to the bronze which will result in bronze disease. Pitting will eventually lead to holes in the bronze... Bronze disease is dangerous to the longevity of the bronze itself."

This report is really very serious. However, one thing is surprising, which is that nowhere it is spoken of the silver shealth that, for a time, covered the statue, neither of the manner of putting that sheath on it. For, if the statue "was violently beaten with a wooden hammer", would it not be possible that the cracks at the joints come from the blows?

26th June, 2019: We learn today that the 'silver shoes' have been put again on the statue, that someone requested Ma Devaki, Swaminathan and few others to consider dilation of metal on metal and that things could be getting affected because of that, as suggested in our video, and that they ignored the remark saying that "it is open from the back so air will pass through... nothing is going to happen...".

Then, we we are entitled to ask ourselves the question: why did they cover again the feet of the statue with that? Is there something to be hidden?

13th July 2019: "They have started some work on the statue since yesterday"... 14th: "but they have covered everything with a hidden barricade so no one can approach and I think to avoid much public attention they are working in the night"..."They have photographed and videographed and documented it"... 16th: "They finally have uncovered the statue after they got some people to rectify the damage... they have used some kind of polish on the statue... it's black and shiny apparently."

20th July 2019: A friend had seen the statue in its damaged condition. Here is what he says:

1. It was a dent on the front right shoulder where the shawl was partly covering it but it was visible
2. On the right forearm in the air there is a square area which looks unusual as if something pressed against it
3. Very fine small cracks are visible in areas where the shawl was not covering on the right shoulder
4. The feet from behind were tied very tightly with a string to support the silver cover. That also caused some slight lines behind.

Asked if brute force had been applied (like wooden hammer blows, which wuld explain the 'square area'), the answer is : "I cannot say that if it was a brutal force or not, but it was unusual, and dents were there for sure."

If someone has witnessed the statue being damaged and has the courage to come out and speak out, please write to the address below so that we can verify some facts . From the exemple above, you can find that no name is or will be given.

(Write to : gaurakrishna@hotmail.fr - guaranteed anonymity)

Today 23th of July 2019, a devotee sent us a video and a picture taken on the 18th Dec. 2018 at 9 pm he found on a well known and well dishonest US social network. That video and that picture appaled us! It seems it has become a show for tourists! "Please, come and play the tradition!" And a truck full of flowers was needed for that show!

Where are you, humble devotee who comes to Bhagavan's feet to offer secretly your heart and mind with a garland or some flowers ?

12th August 2019: Today we got the wonderful surprise to see a picture of the statue without any 'extra' shawl, turban, etc. We hope that they have understood and that this will last.
But we also could see that the statue was completely black now!!! What did they do? Could somebody explain?

And we are told today that what is thought at a high level at the ashram is
"that nowadays if little mistakes happen in the ashram, people create so much drama"
.
So, the statue damage was just "a little mistake"? Putting that horrible silver thing on it while hammering Bhagavan Himself (not the statue only (but they don't know anymore) was "just a little mistake"? How is it? They even don't understand anymore, don't feel anymore? How is it possible? Even when the statue was not still installed, Yogiji forbade anybody to touch it!

To respect the statue is to respect Bhagavan. The opposite is true too. Not to respect the statue is not to respect Bhagavan. It's not the statue of some dead politician at a junction. It's the "statue of my Father" in which Life was breathed.



The statue on the 11th August 2019

 Et ce qu'ils en font maintenant

Voyez vous-mêmes : il est impossible de trouver sur le Net une photo de la statue de Yogiji sans tous es trucs et telle qu'elle est et doit être ! Il est impossible pour quiconque de la voir. La seule photo que vous pouvez y trouver vient du Bhavan. Pour ce que nous pouvons savoir, il semble que ces manigances ont commencé le jour même du Centenaire.

Une fidèle proche, qui a rencontré Yogiji pour la première fois alors qu'elle était jeune et qui Le voyait souvent, nous écrit : "J'ai vu la photo du revêtement d'argent des pieds. Yogiji n'aurait probablement pas permis cela. Des dévots ont expérimenté le toucher de Ses pieds quand ils ont touché cette vigraha." Et, quand elle nous a écrit, cette fidèle n'avait vu que les pieds recouverts !


DERNIERES NOUVELLES (06/05/2019) : Une note a été apposée dans l'Ashram, selon laquelle personne ne doit plus offrir de fleurs ou de guirlandes à la statue !!!

Nous sommes donc à l'opposé total de ce qui doit être ! Kali Yuga total!

(13/05/2019) Il semble qu'une explication a été donnée sur la raison pour laquelle personne ne devait plus offrir de guirlandes à la statue : parce que la statue a été abimée du fait de la corrosion venant de l'eau des fleurs.

Qu'il nous soit cependant permis de dire qu'il y a un mois, il nous a été dit qu'il avait fait des rayures quand ils ont voulu mettre cette lourde panoplie d'argent sur la statue, préciément la partie pour les pieds...

La statue est là depuis 1996, c'est à dire depuis 22 ans. Pendant 22 ans, des guirlandes ont été mises sur la statue de Bhagavan et des fleurs ont été déposées à Ses pieds. Et cela sans la moindre corrosion. Et voilà que tout soudain, en ce début d'année 2019, comme par magie, de la corrosion apparaît ! N'est-ce pas difficile à accepter ? Quant à nous, l'idée vient que des rayures ont été faites àn la statue quand ils ont mis ce gros ornement 'loufoque' mais que ce fait doit être caché... et les dévots en pâtissent.

Ce qui est écrit ici est basé sur le témoignage de dévots qui ont fait part de ces faits à certains d'entre nous. Merci à tous les dévots qui auraient été témoins directs des faits de bien vouloir nous corriger si nous nous égarons par manque d'objectivité, car tous ont simplement besoin de connaître la vérité.

18 Juin 2019 : A la suite de la vidéo sur le sujet que nus aons faite et mise sur Youtube le 17 juin, (https://www.youtube.com/watch?v=sN936ajks2k)
l'Ashram a réagi rapidement et nous a envoyé le rapport de l'expert qui est venu examiner la satue. Ce rapport est très bien documenté et le devoir nous demande d'écrire ce que dit cet expert :

"Ce n'est que dans certaines parties que la patine a disparu : sur les orteils, sur la partie avant et sur les côtés. Ce sont les endroits où les dévots appuient leurs fronts et étreignent les côtés des pieds avec leurs mains."

Dans notre article, nous n'avons pas parlé de la patine. Si telle est l'état de la patine, tous les dévots comprendront qu'il est nécessaire de prendre des mesures et d'interdire aux dévots de toucher les pieds jusqu'à ce que ce dommage soit réparé.

Mais, dans cet article, si nous n'avons pas parlé de la patine, nous avons parlé des égratignures. Il y a une sorte d'explication dans le rapport. Mais la date où la statue a été examinée est le 24 avril 2019, ce qui veut dire après avoir enlevé ce foureau d'argent. Il n'est nulle part parlé dans le rapport du dommage qu'aurait pu causer ce fourreau, surtout lorsque nous lisons quelque chose comme ça :


RAPPORT DE L'EXPERT

"Ce n'est que dans certaines parties que la patine a disparu : sur les orteils, sur la partie avant et sur les côtés. Ce sont les endroits où les dévots appuient leurs fronts et étreignent les côtés des pieds avec leurs mains... La fissure capillaire qui se loge à la base de la cheville a pu être présente lors de la fabrication initiale. Elle est maintenant visible et exposée à l'atmosphère car la patine s'est estompée. Les marques cpillaire et de laque en surplus sont visibles là où les différentes parties ont été soudées ensemble; elles avaient du métal en fusion et de la laque puis elles e sont solidifiés sous la forme d'une mince pellicule mince à quelques endroits sur les pieds, près des orteils et sur le dos.L e mince film métallique et la laque en surplus sont des résidus de soudure dus à la fusion du métal aux endroits où la soudure a été effectuée au moment de la fabrication. Ils sont endogènes aux idoles dans le processus de moulage en creux. Le Bhagavan lui-même a accepté.

La patine appliquée artificiellement est de couleur noire, bien que dans certains endroits, on distingue la patine vert foncé naturelle caractéristique des bronzes de l'Inde du Sud, là où la couche de patine artificielle s'est estompée.

À 18 h 30 (nouvelle inspection). M. montre le joint fin où l'épaule gauche a été soudée au moment de la fabrication initiale. Nous avons vu des joints similaires et un épanchement de film métallique à l'arrière.

À 20h20, cette fois, nous avons pu voir le joint à l'arrière là où le métal s'est épanché à cause de la soudure au moment de la fabrication ainsi que les joints capillaires.

Risque de la non prise en compte de la perte de patine, des fissures capillaires et des lignes de joints là où la patine s'est détachée :

Le danger de ne pas remplir les fissures capillaires aux pieds etc. serait que l'air entrerait avec l'humidité atmosphérique et l'humidité dûe u culte, etc. Cela corroderait le bronze et causerait une maladie du bronze. L'enlèvement de la patine provoquera des piqûres (de corrosion) et d'autres dommages au bronze, ce qui entraînera une maladie du bronze. Les piqûres conduiront finalement à des trous dans le bronze ... La maladie du bronze est dangereuse pour la longévité du bronze lui-même. "

Ce rapport est vraiment très sérieux. Une chose est cependant surprenante, c'est que nulle part il n'est parlé de la gaine d'argent qui, pendant un moment, a recouvert la statue, ni de la manière de l'en revêtir. Car, si la statue "a été violemment frappée avec un marteau de bois", ne serait-il pas possible que ces fissures aux joints viennent des coups ?

26 juin 2019 : Nous apprenons aujourd'hui que les "chaussures en argent" ont été remises sur la statue, que quelqu'un a demandé à Ma Devaki, à Swaminathan et à quelques autres, de tenir compte de la dilatation d'un métal contre l'autre et que cela pourrait affecter les choses, comme nous le suggérions dans notre video, et qu'ils ont ignoré la remarque en disant : "c'est ouvert à l'arrière et l'air peut donc passer... rien ne va arriver..."

Nous sommes donc en droit de nous poser la question : pourquoi ont-ils de nouveau couvert les pieds de la statue avec cette chose? Y aurait-il quelque chose à cacher ?

13 juillet: "Ils ont commencé à travailler sur la statue depuis hier."... 14th: "mais ils ont tout caché avec une barrière pour que personne ne puisse s'approcher et je pense que pour éviter le public ils travaillent la nuit..." "Ils ont pris des photos et de la vidéo et ils ont documenté"... 16th: "Ils ont finalement découvert la statue après avoir trouvé des gens pour corriger les dommages... ils ont utilisé une sorte de vernis sur la statue... c'est apparemment noir et brillant."

20 juillet 2019 : Un ami avait vu la statue dans son état endommagé. Voilà ce qu'il dit :

1. Il y avait une bosse sur le devant de l'épaule droit là où le châle la couvrait en partie mais elle était visible.
2. Sur l'avant-bras droit levé il y avait une surface carrée qui semblait inhabituelle, comme si quelque chose avait fait pression contre elle
3. De très petites fissures étaient visibles dans des zones où le châle ne couvrait pas l'épaule droite.
4. Les pieds par derrière étaient très étroitement liés avec une ficelle pour soutenir la couverture d'argent. Cela a également causé quelques légères lignes derrière.

A la question de savoir si une force brutale (comme des coups de marteau en bois qui expliqueraient la 'surface carrée') avait été appliquée, la réponse est : "Je ne peux pas dire si c'était ou non une force brutale, mais c'était inhabituel, et ça ne fait aucun doute qu'il y avait des bosses."

Si quelqu'un a vu la statue endommagée ou être endommagée et qu'il a le courage de se manifester et de parler, écrivez-nous s'il vous plaît à l'adesse ci-dessous de telle sorte que nous puissons vérifier certains faits. A partir de l'exemple ci-dessus, vous voyez qu'aucun nom n'est et ne sera donné.

(Ecrivez à gaurakrishna@hotmail.fr - anonymat garanti)

Aujourd'hui 23 juillet 2019, un fidèle nous a envoyé une vidéo (dont nous avons pris l'image principale) ainsi qu'une photo prises le 18 déc. 2018 à 21h qu'il a trouvées sur un réseau social américain bien connu et bien malhonnête. Cette vidéo et cette photo nous ont quelque peu scandalisés ! Il semble que ce soit devenu un spectacle pour touristes ! "Venez s'il vous plaît jouer la tradition !" Et un camion de fleurs a été nécessaire pour ce spectacle !

Où es-tu, humble dévot qui vient aux pieds de Bhagavan pour offrir en secret ton coeur et ton mental avec une guirlande ou quelques fleurs ?

12 août 2019 : Nous avons eu aujourd'hui la magnifique surprise de voir une photo de la statue sans aucun "châle, turban" en surplus etc. Nous espérons qu'ils ont compris et que cela va durer.
Mais nous avons pu aussi voir que la statue était maintenant complètement noire!! Qu'ont-ils fait ? Quelqu'un pourrait-il expliquer ?

Et l'on nous dit aujoud'hui que ce que l'on pense à un haut niveau à l'ashram est
"que : de nos jours, si de petites erreurs arrivent à l'ashram, les gens en font tout un plat."
Ainsi donc le dommage causé à la statue n'était qu'une "petite erreur" ? Mettre cette horrible chose en argent sur elle en martelant Bhagavan Lui-même (et non seulement la statue (mais ils ne le savent plus) n'était qu' "une petite erreur"? Comment cela est-il possible ? Alors même lorsque la statue n'était pas encore installée, Bhagavan a interdit à quiconque de la toucher!

Respecter la statue c'est respecter Bhagavan. Le contraire est vrai lui aussi. Ne pas respecter la statue, c'est ne pas respecter Bhagavan.Ce n'est pas une statue d'un politicien décédé, à un carrefour! C'est la statue de "Mon Père" dans laquelle la vie a été insufflée !


La statue le 11 août 2019